L’ayurveda – Une entrée douce en hiver avec l’ayurveda

Le soleil se couche tôt, cela fait déjà plusieurs semaines que les températures baissent. Vous venez de ressortir les plaids, chaussons et chaussettes épaisses. Peut-être vous sentez-vous un peu morose ? Triste ? Irritable ? Peut-être ressentez-vous un besoin de vous recentrer ? D’être plus aligné avec vous-même ? Oui, l’hiver pointe le bout de son nez, et avec lui un changement d’équilibre. C’est le moment où la nature « s’endort », elle change de rythme, ralentit et se prépare à résister au vent et au froid. Et vous savez quoi ? L’ayurveda nous apprend que nous sommes comme les arbres, les animaux, les plantes. Nous aussi, nous avons besoin de changer de rythme, pour une entrée en douceur dans l’hiver.

L’art d’être en harmonie avec les saisons

L’ayurveda nous enseigne que l’être humain a la même constitution que notre environnement. C’est pourquoi nous aussi, nous « changeons de saison ». C’est ce qu’on appelle en ayurveda ritucharya, la science des saisons. Pour garder son équilibre physique, physiologique et psychologique, il est important de tenir compte de notre fonctionnement cyclique, et de s’adapter à chacune des saisons.

  • En Europe, il y a 4 saisons : l’été, l’automne, l’hiver et le printemps
  • En Inde, il y en a 6 :
    • la saison fraiche de mi-janvier à mi-mars,
    • le printemps de mi-mars à mi-mai,
    • l’été sans pluie, de mi-mai à mi-juillet,
    • la saison des pluies, de mi-juillet à mi-septembre,
    • l’automne de mi-septembre à mi-novembre,
    • l’hiver de mi-novembre à mi-janvier.

L’hiver en Europe correspond à la période la plus froide en Inde, celle entre mi-janvier et mi-mars. Une torpeur s’empare de nous et de la nature : l’obscurité est plus importante, il y a du vent et il fait froid. Le corps est moins dynamique, moins éveillé, il s’affaiblit plus facilement.

En ayurveda, les 5 éléments constitutifs du vivant se rassemblent par paires pour former des énergies qu’on appelle des doshas. Le dosha Vata est constitué des éléments air et éther, Kapha des éléments eau et terre et Pitta des éléments feu et eau.

En hiver, le dosha Vata est fort, accompagné de la lenteur liée au dosha Kapha. Les maladies sont de type Vata, liées au vent, au mouvement et à la sécheresse : rhinite, sinusite, bronchite, laryngites. Afin d’équilibrer Vata, il convient de passer en « mode hiver ».

Avec de la pratique et une écoute attentive de soi et de son corps, il est possible de connaitre ses faiblesses et ses tendances à développer certains problèmes de santé plutôt que d’autres. Cela est utile pour prévenir la possible apparition de ces problèmes, en adaptant votre rythme de vie, votre alimentation, et en faisant appel à certains types de plantes.

Ralentir pour entrer dans un nouveau rythme

Dans nos vies trépidantes, il n’est pas toujours évident de ralentir. Et pourtant, c’est ce que nous demande l’hiver : faire moins, plus lentement, ralentir le rythme, apporter de la douceur à notre quotidien.

Cela peut se faire par de petits changements, en fonction de votre quotidien et de votre travail : prendre une journée ou une demi-journée de congé pour ne rien faire et décélérer, rajouter ¼ d’heure pour prendre votre petit-déjeuner le matin, prévoir moins d’activités le week-end. En somme, tout ce qui vous inspire de la douceur et qui est facile à mettre en place : pensez petites actions plutôt que grandes révolutions !

Préserver sa chaleur durant l’hiver

C’est l’élément le plus important pour passer en mode hiver ! Il est important de garder de la chaleur, surtout pour les premiers froids.

  • Habillez-vous chaudement, en vous couvrant la tête et les oreilles, et sortez. S’exposer aux éléments permet de renforcer ses résistances et mieux s’adapter au changement du climat.
  • Lorsque vous êtes chez vous : habillez-vous chaudement et mettez un peu de chauffage. Il est important que vous ayez chaud.
  • Buvez de l’eau chaude, qui en plus d’aider à garder votre chaleur est une alliée pour la digestion. Faites de la place aux tisanes avec du gingembre, qui apaisent et réchauffent. La cannelle est une super épice de l’hiver, elle équilibre Kapha et réchauffe le feu digestif. En plus, elle a des vertus antiseptiques.

Adapter son alimentation

L’alimentation est un des piliers de la médecine ayurvédique. L’hiver est le moment pour nourrir votre corps. Il est préférable d’éviter de jeuner. Le feu digestif est à sa force maximale. Il a besoin de suffisamment d’énergie pour fonctionner. Pour s’adapter à l’hiver, il est nécessaire de faire évoluer les aliments que vous consommez.

  • Mangez des légumes de saison : poireau, betterave, céleri, chou, endive, panais, topinambours
  • Mélangez des céréales comme l’orge, le maïs, le millet, l’avoine, le riz, le seigle, avec des légumineuses. Utilisez des épices dans votre cuisine, comme le gingembre, le poivre, le raifort, la muscade et la cannelle.
  • Privilégiez les fruits cuits, ou en compotes.
  • Évitez si possible les produits glacés, qui baissent la garde immunitaire.
  • Des plats mijotés, comme des ragouts, des soupes, sont parfaitement adaptés à l’hiver
  • Introduisez la saveur piquante dans vos plats, qui active le métabolisme et accroît la production de chaleur.

Vos recettes sont à adapter en fonction des individus. Les personnes Vata et Kapha seront plus rapidement gagnées par le froid, elles auront encore plus besoin d’aliments qui réchauffent que les personnes Pitta.

gingembre citron alimentation ayurvédique

Dormir, pour préserver son énergie vitale

Un rythme effréné, du stress et un manque de sommeil vont contribuer à faire baisser votre énergie vitale. La fatigue qui peut s’ensuivre et l’épuisement qui va en découler laissent entrer le froid dans votre corps et engendrent une baisse du système immunitaire. Le sommeil et le repos sont des alliés précieux pour renforcer votre énergie vitale et votre système immunitaire.

  • En hiver, les nuits sont plus longues. Il faut dormir plus longtemps et se lever plus tard qu’en été.
  • Si vous êtes adeptes des siestes, privilégiez des siestes courtes. Si elles sont trop longues, cela vous rendra léthargique et renforcera Kapha, qui a déjà tendance à être présent en excès en hiver.
  • Pour vous aider à gérer la fatigue et renforcer votre système immunitaire, vous pouvez faire appel à des plantes médicinales.

Prendre soin de son corps

  • Prenez le temps de nourrir votre peau, qui va être asséchée par le froid. Privilégiez des huiles chaudes, comme l’huile de sésame. L’huile d’olive et de coco sont des huiles froides à privilégier en été.
  • Prenez le temps de vous automasser ou d’effectuer un massage ayurvédique auprès d’un professionnel,
  • Si vous le pouvez, rendez-vous au sauna,
  • Bougez votre corps avec une activité qui vous convient : yoga, balade en nature, natation, danse, musculation. En plus de réchauffer votre corps, faire une activité physique participera à renforcer vos défenses immunitaires !

Faire entrer la lumière hivernale

Chacun de nous, de manière plus ou moins prononcée, est influencé par la lumière du soleil. La lumière du jour déclenche la production de sérotonine. Cette dernière est un neurotransmetteur qui régularise notre horloge biologique et favorise la bonne humeur.

  • Prenez le temps de sortir la journée, dans la mesure du possible. Qu’il fasse soleil et ciel bleu ou très nuageux, les rayons du soleil nous atteignent toujours.
  • Pour compenser le manque de lumière, vous pouvez aussi vous procurer une lampe de luminothérapie, qui diffuse de la lumière proche du spectre solaire.  
saison hiver ayurveda

S’il ne fallait retenir que deux mots : chaleur et douceur, dans votre quotidien et dans votre alimentation. C’est ainsi que vous harmoniserez vos énergies en ce début d’hiver et que vous serez en lien avec les lois de la nature. Et souvenez-vous, mieux vaut mettre en place de petites actions que vouloir de grands changements difficiles à concrétiser !

Quelles sont vos petites actions favorites de l’hiver ?

Crédits photos : Pexels & Pixabay

Lucile Joan
Passionnée par de multiples sujets et curieuse de nature, j'adore écrire, la nature, l'alimentation et la spiritualité.

Autres article

Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici