Ayurveda : ses grands principes et ses bienfaits

Que ce soit au travers d’une crème de soin, d’une tisane ou d’un massage, vous avez peut-être déjà entendu parler d’ayurveda ou de soins ayurvédiques. Mais au juste, que signifie le mot « ayurveda » ? Et pourquoi parle-t-on, par exemple, de « cosmétiques ayurvédiques » ? Nous allons voir ça ensemble.

L’ayurveda, qu’est-ce que c’est ?

L’ayurveda est une médecine traditionnelle ancestrale indienne. En sanskrit, « Ayur » peut se traduire par « longévité » et « Veda » signifie « science », « connaissance ». L’ayurveda est une « science du vivre longtemps ». L’ayurveda est toujours enseignée et utilisée de nos jours en Inde à travers des universités, des cliniques et des pharmacies.

L’ayurveda vise à maintenir un juste équilibre entre nos dimensions physiques, mentales et émotionnelles. C’est une science sœur du yoga. Elle part de l’idée que tout déséquilibre dans le corps et dans l’esprit se manifeste inévitablement sous forme de maladie, de malaise ou de tout autre symptôme. Son objectif est de diagnostiquer ces déséquilibres et d’y remédier.

En ayurveda, le fonctionnement de notre corps est similaire à celui de la nature et de l’univers. Le rapport à la nature, aux saisons, aux cycles et aux éléments est donc très présent dans l’approche ayurvédique. Par exemple, chaque changement de saison nécessite une adaptation du corps et de l’esprit. Ainsi, l’ayurveda accompagne le « blues automnal » et la « déprime saisonnière ».

ayurveda nature

Quels sont ses bienfaits ?

  • Renforce les capacités naturelles d’autoguérison, de défense et de régénération du corps
  • Apaise le système nerveux, le corps et l’esprit
  • Améliore la digestion et l’élimination des toxines du corps
  • Facilite la circulation sanguine et lymphatique
  • Favorise une circulation énergétique plus libre

Comment ça fonctionne ?

Le cœur de l’ayurveda est l’adaptation du style de vie et du régime alimentaire à la nature de l’individu. L’objectif de la médecine ayurvédique est d’être en pleine santé, de développer ses capacités d’autoguérison et d’être en harmonie avec son environnement.

En ayurveda, comme en médecine traditionnelle chinoise, on trouve 5 éléments constitutifs du vivant.  

  • Akasha, Ether : espace subtil, assimilé à l’étendue et à l’espace
  • Vayu, l’Air : qualités impalpables, gazeux, léger, clair, sec
  • Agni, le Feu : changement, transformation, chaleur, sécheresse, mouvement ascendant
  • Prithivi, la Terre : solide, lourde, dureté
  • Jala, l’Eau : liquide, froide, sans forme particulière, mouvement descendant

Ces éléments se rassemblent par paires pour former des énergies qu’on appelle des doshas. Ces derniers sont au nombre de 3. On les appelle aussi humeurs biologiques et forces vitales. L’ensemble du système de compréhension du fonctionnement de l’individu se base sur ces énergies :

  • Vata, Air & Ether : une énergie de mouvement, cinétique, de force motrice
  • Pita, Feu & Eau : une énergie de production, de transformation
  • Kapha, Eau & Terre : une énergie de construction, de cohésion, qui relie et soutient

Chaque personne a une constitution ayurvédique précise, caractérisée par une combinaison particulière des doshas. Nous avons tous un ou plusieurs doshas prédominants. Les prédominances permettent de déterminer les forces et faiblesses d’un individu ainsi que son type physique, physiologique et psychologique. Un déséquilibre des doshas entraine des dysfonctionnements et des maladies.

  • Vata : En équilibre, elle s’exprime par du dynamisme, de la fluidité, de la créativité, de la vivacité d’esprit. En déséquilibre, elle crée de l’inquiétude, de la peur, de l’anxiété et de l’irrégularité.
  • Pita : En équilibre, elle s’exprime par de la ténacité, de l’organisation, de l’intelligence, de l’acuité. En déséquilibre, elle crée de la colère, de la frustration et des états inflammatoires.
  • Kapha : En équilibre, elle crée de l’amour, de la douceur, de l’empathie. En déséquilibre, elle génère de l’attachement, de la possession et des congestions dans le corps.

Comment se soigner avec l’ayurveda ?

Toute la finesse de l’ayurveda réside dans l’analyse des particularités de chacun.e. Cette approche holistique adapte les soins au plus prêt des besoins, en tenant compte de la globalité de chaque personne. L’ayurveda va donc soigner le malade et non la maladie. De plus, elle repose sur une approche préventive, c’est-à-dire qu’elle prévient les maladies avant qu’elles ne se déclenchent.

Pour vous soigner avec l’ayurveda, vous pouvez effectuer un bilan ayurvédique personnalisé. Le ou la praticienne pourra alors déterminer le type de traitement à mettre en place. Plusieurs outils peuvent être mobilisés, afin de rétablir et maintenir l’équilibre entre corps et esprit :

Ayurveda Massage

Ces techniques, une fois apprises, sont réutilisables au quotidien. L’objectif est de rendre chaque personne suffisamment compétente pour qu’elle puisse créer des habitudes de vie adaptées à sa constitution et à ses besoins.

Il est nécessaire de garder sa lucidité en appliquant ce qui vous parait juste. La médecine ayurvédique est compatible avec la médecine occidentale. Elles ont chacune leurs forces et leurs faiblesses.

De nombreuses marques de cosmétiques se basent sur les principes de l’ayurveda et sur la phytothérapie pour proposer des gammes de produits qui s’adaptent aux peaux et aux cheveux de chacun.e. Des instituts de beauté proposent aussi des massages ayurvédiques, vous savez maintenant ce que ça signifie ! Je vous souhaite de belles découvertes ayurvédiques !

Crédit photos : Pixabay

Autres article

Commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici